Grogne au Grognon !

C’est sous ce slogan que la CGSP wallonne avait lancé son appel à la résistance face au nouveau Gouvernement wallon MR-CDH.

Ce sont quelque 3.000 délégués et affiliés qui se sont ainsi retrouvés ce mercredi matin dans les rues de Namur et Jambes.

Au menu, diverses prises de parole en divers lieux symbolioques :

    • Devant la gare de Jambes, ce sont les cheminots – par la voix de Michel Abdissi – qui ont dénoncé la privatisation en cours à la SNCB, les économies drastiques (3 milliards d’économies programmées) dont fait l’objet l’entreprise publique et la diminution des services aux citoyens (fermetures de gares, suppression de guichets…).
    • Devant le Cabinet du Ministre Jeholet, Olivier Nyssen, Secrétaire général de notre secteur, a dénoncé les attaques sur les OIP wallons, principalement le Forem, mais aussi les propos dénigrants dudit Ministre à l’encontre des chômeurs et sa camaraderie marquée pour le ministre aux sympathies et politiques douteuses Francken. O. Nyssen a également exigé le respect des accords pris avec l’ancien gouvernement wallon, tant au niveau de la fonction publique régionale que locale (mise en oeuvre des deux conventions sectorielles).
    • Devant le Cabinet de la Ministre de la fonction publique, Alda Greoli, notre camarade Stéphane Jaumonet (secrétaire fédéral du secteur Amio) a dénoncé les dérives annoncées par la Déclaration de Politique régionale : fin du statut des fonctionnaires, contractualisation massive et introduction de l’intérim dans la fonction publique (entre autres).
    • C’est enfin le Secrétaire général de l’IRW CGSP, Patrick Lebrun, qui a clôturé cette action de grogne au Grognon en rappelant la grève générale du 10 octobre prochain.

Quelques clichés de l’action…

20 septembre 2017 - Manifestation contre la DPR (Namur)