Les vieilles idées ont la peau dure

Comme d’habitude le gouvernement fédéral propose de vieilles recettes pour une vieille politique sans imagination.
Ce week-end plusieurs ministres ont ressorti l’idée de vendre les entreprises publiques en vue de combler une partie du déficit colossal de la Belgique.

La CGSP s’opposera à la vente des entreprises publiques

Les entreprises publiques participent à la redistribution des richesses produites et pallient toujours au manquement du secteur privé.

La privatisation des entreprises c’est la fin du service public le désert pour certains !

Au-delà de notre attachement aux services publics, la CGSP dénonce aussi l’hérésie économique de cette idée.
Alors que les dividendes versés à l’état par les entreprises publiques compensent largement l’éventuelle diminution de la dette, le gouvernement persiste et signe.

Ce gouvernement continue dans l’amateurisme.

La CGSP défendra par tous les moyens les entreprises publiques, leurs travailleurs et les usagers

Chris RENIERS (Vice-président fédéral), Michel MEYER (Président fédéral)

Source : IRW CGSP