Intradel en a ras-le-bol des agressions à l’encontre des préposés.

 

Suite à une nouvelle agression majeure ce samedi au recyparc de Herstal (la 6ème sur ce recyparc en 15 jours), la direction générale d’Intradel a décidé de fermer ce recyparc pour une journée (mardi 13 juin 2017).

Voici en synthèse ce que les préposés du recyparc de Herstal ont vécu depuis le 23 mai :
– Coups de poings dans la figure et le ventre/côtes cassées

– Agression verbale avec menaces

– Agression verbale avec menaces

– Poursuite (hors recyparc) d’un préposé qui a dû se réfugier chez un particulier

– Agression verbale avec menaces de représailles

– Agression verbale avec menaces avec volonté d’attenter à l’intégrité physique du préposé.?
Intradel rappelle avec force que les recyparcs sont ouverts aux citoyens qui méritent ce qualificatif et qui respectent non seulement les règles d’accès mais aussi les préposés chargés de les faire respecter. Il n’a jamais été de meilleur terme pour qualifier les préposés que de dire que ceux-ci sont en « première ligne », tant l’agressivité à leur encontre est croissante (+ 162% en un an dans l’ensemble des recyparcs).Intradel condamne toute agression et poursuit judiciairement, dès qu’ils sont identifiés, les agresseurs. Intradel souligne le courage des préposés qui vivent et travaillent dans un climat créé par quelques individus et qui, malgré ce climat, sont présents le lendemain pour assurer le service.

La direction générale prend la responsabilité de cette fermeture afin de démontrer publiquement le soutien qu’elle apporte à ses collègues préposés. En coulisse si la direction, aidée par une assistante sociale, soutien psychologiquement les préposés victimes et poursuit juridiquement les agresseurs, il nous importait de montrer notre ras-le-bol.

Bien entendu, Intradel regrette

 

Source : Intradel