La CGSP Admi a publié un communiqué de presse en soutient à nos camarades de Caterpillar

 

C’est avec un sentiment de dégoût et de révolte que la CGSP Admi a pris connaissance ce matin du séisme qui touche Gosselies et par là, toute la région de Charleroi.

Car la fermeture de l’usine Caterpillar aura un impact énorme sur l’ensemble de la région carolo, directement ou indirectement : songeons aux conséquences pour de nombreux fournisseurs ou sous-traitants de Caterpillar.

Car cette fermeture est révoltante à plus d’un titre : rappelons que l’entreprise a connu une sévère restructuration en 2013 avec, à la clé, la perte de 1.400 emplois, suivie par une nouvelle organisation du travail afin d’obtenir davantage de flexibilité, le tout accompagné par des investissements de la part de la maison-mère américaine afin d’en moderniser les lignes de production. Comment oublier les dizaines de millions d’euros de cadeaux des pouvoirs publics sous forme de subsides, baisses de charges et ce, sans contrepartie aucune…

Car les travailleurs de Caterpillar sont aujourd’hui victimes des pires dérives du libéralisme : restructurations et licenciement de personnel, et ce, dans un contexte politique d’austérité.

 

Aujourd’hui, il reste un désert économique et les larmes des camarades travailleurs métallos. C’est d’abord à eux que nous pensons en ces heures sombres et pour lesquels nous affichons notre totale solidarité.

 

2 septembre 2016